Mes envies du moment

Sans doute un article qui détonne du reste du blog, mais vu que je m’y intéresse de plus en plus, ce blog va aussi parler de beauté à l’avenir. Je commence donc par mes envies du moment, ou bien une wishlist du moment.

1. En tout premier lieu, la palette connue, célèbre, réputée, (presque dépassée depuis l’apparition de la naked 3) Naked 2 de Urban Decay. Depuis Janvier je la vois de plus en plus, (oui j’ai un brin de retard…) et mourrait d’envie devant toutes ces couleurs que je portais souvent à une époque, puis que je n’avais jamais retrouvé ensemble dans une palette petite, portable et pratique jusqu’à maintenant. Bref, de quoi me réconcilier définitivement avec le maquillage.

2. Un vernis holographique ! Pas aussi clair que sur la photo, j’en recherche un bien foncé, aux teintes bleus nuit-verdâtre. J’en avais vu un passé chez kiko en édition limité mais je n’ai pas été assez rapide. Comme ça en fait...

3. Un vernis doré. Et là attention, pas un doré à paillettes basique, non, un vrai doré irisé super pigmenté, vraiment jaune doré et pas beige je ne sais quoi.

4. Un beurre corporel à la framboise de chez The Body Shop. Après avoir senti, testé pour certains plusieurs parfums, j’en reviens à vouloir mon odeur du moment : la framboise !

5. Le démaquillant biphasé de chez Sephora, j’aime déjà énormément leur eau micellaire, et j’avais envie de testé ce démaquillant dont je n’ai entendu que du bien et dont les bienfaits ne sont pas à prouver.

6. Le parfum Amor Amor de Cacharel, que j’utilise en continu depuis … ma 4ème ? Soit depuis… sept ans. Ça commence à faire long mais je ne m’en lasse pas et j’en suis à court malheureusement. Heureusement que j’ai encore Alien qui traîne par-ci par-là ainsi que la pomme de Nina Ricci.

7. Brightside de chez Lush, un genre de pain moussant pour le bain, super irrésistible avec sa couleur orange et jaune flashy.

8. Jonnie Juniper, galet de shampoing solide, Lush. Etant déjà l’heureuse propriétaire du galet solide Brillantissime, et dont j’ai adoré l’effet très lavant, purifiant du truc, j’aimerai tester celui-ci pour son dégraissage du cheveux, ayant récemment eu quelques problèmes avec des shampoings commerciaux bourrés de sales produits chimiques.

9. Catastrophe cosmétique - Masque frais - Lush. Bien que pas une super fan absolu des masques, il est peut-être temps de bichonner cette peau qui a eu la grâce jusqu’à aujourd’hui de ne pas faire d’acnée et de ne pas être super grasse. L’un des masques meilleur compromis pour ma peau je pense.

10. Ballistics - Lush. Notamment L’Amûre Fou, Phoenix, et la nouvelle Cosmic Girl. J’avais déjà testé Bouboule, aux senteurs beurre de caco mais surtout vanille, et j’avais été convaincu. Dommage que ça ne dure qu’un bain, mais ça reste génial à utiliser et ça rend vraiment un film tout doux sur la peau.

11. Oui, encore un vernis à ongles ! Visiblement je n’en n’ai jamais assez et ne m’en lasse pas… Cette fois ci c’est le Denim Effect de nails inc, que j’avais repéré à Sephora, mais je n’avais pas craqué tout de suite vu son prix non soldé en période de soldes. Autant dire j’avais d’autres chats à fouetter à l’époque ;)

Donc pas mal d’envies persistantes dans cet article mais qui reste axé maquillage/beauté.

View text
  • #article #beauté #maquillage #wishlist #nail polish
  • il y a 2 semaines

Ce qui m’agaçe.

J’avais récemment lu l’article de Jack Parker sur son agression sexuelle dans le métro parisien dans un métro bondé à l’heure de pointe. Le problème des “frottements” dans le métro c’est qu’ils se rangent dans plusieurs cas, agression sexuelles, attouchements, viols. Ce qui porte déjà beaucoup à confusion. Dans son cas, un homme visiblement pas inquiétant et proche d’elle se baisse pour ramasser quelque chose, en se relevant, sa main glisse sous la jupe et caresse son intimité. Pour le moins gênant, pour le moins déplacé, pour le moins condamnable devant la justice. Fort heureusement cette jeune femme a répliqué, ne s’est pas laissé faire. Mais comme après un viol, on se sent sale, mal, très sale, très mal, on se sent impuissant devant ces agressions quotidiennes qui nous prennent de cours et qui se banalise alors que ce sont des actes graves qui montrent la femme semblable à un objet, comme quelqu’un d’inférieur à l’homme, qu’il peut faire ce qu’il veut sur n’importe laquelle et la traiter irrespectueusement. Bref, elle en a fait un post sur son blog, et là aussi les réactions se font sentir. Le post est devenu encore plus polémique lorsque les journaux en ont parlé, dont la Une du 20 Minutes du 20 Mars 2014.

Le plus consternant c’est les insultes et commentaires qu’elle reçoit depuis. D’un homme qui pense que les filles cherchent, que forcément c’est super excitant l’été que toutes les filles se trimballent en robes, jupes, débardeur, T-shirt, osent dévoiler leurs jambes. Pourtant il dit que “pour elle ça va, ça passe sa jupe”. Mais que c’est dur de ne voir que des culs toute la journée. Et où il les voit ? Pas dans des jupes ou des robes peut-être ? (Même s’il existe certains excès vestimentaires parfois) Toutes les filles se baladent à poil ? Je ne pense pas, et il ose comparer le fait de voir des filles habillées à si les mecs sortaient nus avec une érection bien en vu : NON ce n’est PAS la même chose. Il compare l’excitation de fin de journée à voir ça à celle de se branler devant un porno. Tout d’abord, la différence clair entre le quotidien et le porno, c’est que le porno est fait pour ça, les gens sont nus ou habillés pour exciter, ils sont consentants dans le cadre de leur travail. Son commentaire sonnait comme un reproche de dévoiler sa peau dès qu’il fait plus de 20°… Parce que lui il va pas sortir en tong, short cet été ? Parce qu’il ne va jamais enlever son débardeur ou t-shirt moulant durant l’après-midi ? Je pense que si. Pourtant lui aussi montre son corps, ses jambes, son torse. Mais personne ne va le traiter de pute. Il n’est pas pour le moins excitant qu’une fille en jupe que je sache. Mais peut-être que ce qui change, entre cet homme et cette femme qui mettra une robe, c’est la vision des gens sur les deux sexes. La femme n’est pas un bout de viande, toi aussi petit mâle pleins de filles te voient et ont peut-être envie de te baiser, ou sont excités, mais ELLES elles te respectent et ne font pas de commentaires, elles ne chercheront pas pour la plupart à te toucher, te tripoter.

C’est une question de respect. Oui.

De plus, en été il fait CHAUD, c’est une évidence, donc non, pour le bien de chacune, on ne va pas sortir en doudoune parce que ces messieurs ne savent pas calmer paupol. Pauvres d’eux, pauvres hommes impuissants devant l’excitation que procure une femme. Mais pauvre con, si une fille mouille en te voyant, elle va faire avec et pas venir t’agresser parce qu’elle en peut plus de s’exciter sur chaque cul moulé dans un petit short de mec qui passe. Alors révise un peu ton éducation, parce que t’as dû rater un passage importants des droits des années soixante à soixante-dix.

Si cette excitation te gêne, bah pense à grand-mère et son dentier.

De plus, d’un point de vue de survie, imagine que tu doives être en short au pôle nord parce que c’est trop excitant de voir des grosses doudounes chaudes (exemple inverse donc ;) ), bah tu crèveras comme un con parce que tu subis les pressions sociales ou bien tu te feras agresser potentiellement. Alors non, on va pas se couvrir à mort et crever de chaud pour tes beaux yeux, apprends le respect, moi j’aimerai bien survivre. Demande à mamie, elle a besoin d’un verre d’eau, d’un ventilateur et de vêtements léger aussi l’été. Pourtant tu vas pas t’exciter là-dessus. C’est parce qu’elle est vieille hein ?! Connard. Parce que la fille jeune, avec une tenue équivalente, elle tu vas la trouver bandante. Mais tu vois bien que c’est pas la faute de sa tenue. C’est ta vision d’elle. Elle est jeune, baisable, accessible, alors tu bandes, apprends à la respecter et ça ira mieux après. Si t’es aussi frustré pour être aussi excité en fin de journée, vois ça avec ta copine, plutôt que de baver sur chaque cul et paire de nichons qui passe pour finir par en agresser une “parce qu’elle a cherché, par 30° elle avait qu’à pas mettre une jupe cette salope”. Et si t’as pas de copine, il te reste youporn.

Calme tes hormones gamin.

Sinon y a d’autres mecs qui conseillent de s’habiller mal pour pas qu’on ait envie de te baiser H24. Mais oui bien sûr ! Parce que tu me prends pour un bout de viande JE DOIS ME PRIVER d’être jolie en m’habillant comme j’aime ? Fais pareil alors, tu verras bien si c’est plausible. Connard.

Sinon y a des mecs qui pensent même pas qu’une histoire d’attouchement pareil c’est plausible. Sans doute qu’ils ne traînent pas assez dans le métro ou que c’est des campagnards qui connaîssent rien de la vie urbaine où y a plus de gens bizarres au mètre carré et dans le métro (parce qu’ils ont pas de métro) ?

D’autres encore lui disent juste qu’avec la gueule qu’elle a (l’ont-ils déjà vu au moins ?!) elle a de la chance de se faire tripoter dans le métro. Bah oui, parce que avec la gueule qu’elle a elle mérite pas de respect, hein, elle doit forcément être en manque… Est-ce que ce mec s’est regardé comme il faut dans la glace ce matin, est-ce un connard sans cervelle mais belle gueule ou bien un mec banal, frustré voir moche qui répand sa haine sur le web ?

On a aussi le refrain bien gauchiste et bien gras avec l’exemple du pauvre sans domicile en grande misère sexuelle qui peut pas supporter de voir de jeunes filles en mini-jupes (ainsi que leurs chaussures à 600 euros etc, parce qu’évidemment un SDF connaît le prix des chaussures de créateurs ? On voit bien le cliché du mec gauchiste qui a juste envie de critiquer parce que ça, ça n’avait bien rien à voir avec le sujet : l’agression sexuelle. Sans parler du cliché genre “avec leurs petits ongles manucurés” et pire ensuite “et leurs jambes que leur petit emploi de bureau leur laisse le temps d’épiler soigneusement” et là… par quoi commencer… leur PETIT emploi DE BUREAU ? Les femmes n’ont donc pas le droit à un poste à responsabilité ? Une femme ne peut pas travailler sur le terrain, être manuel ? Elles ne devraient pas travailler et faire la popote comme y a un siècle ? Ce mec est resté à la préhistoire ou quoi ? Plus sexiste que ça tu meurs. Pour finir par l’épilation : qu’il montre comme péjorative ? Je ne saurai dire, mais quand même, si y avait pas de pression sociale, si tous les mecs s’en foutaient de voir un poil de fille - comprenez qu’actuellement c’est pas glamour, évidemment… - sur le sexe, jambes, sous les bras, et bien beaucoup moins de filles s’épileraient. Mais cet acte s’inscrit dans une société qui grandit avec le porno, à qui on ne montre que de la non-réalité, et dans ces cas là il est compréhensible qu’il les tripote : Non, premièrement cette sale généralisation du toutes les jeunes s’habillent trop court est malsaine et négative sur les jeunes, deuxièmement, les gens qui ne respectent pas les autres se mettent en marge de la société tout seul par leur comportement. De plus dans le cas de l’agressée, elle dit bien s’être faite agressée par quelqu’un dont on ne se méfie pas, quelqu’un de passe partout, pas quelqu’un qui a l’air d’un SDF. Il s’agit donc de n’importe qui ! Votre grand-frère, votre patron, votre père ou je ne sais quel cousin par exemple.

Alors comment faire, quand dès la naissance on nous montre des filles parfaites dans les magazines, minces, qui montrent leurs corps, comment faire avec toutes ces publicités hyper sexualisées où l’on n’hésite pas à montrer des femmes dévêtues qui donne un mauvais exemple à tous et toutes, de part leurs corps retouchés par ordinateur et de par leur tenue. Ça influence les filles qui se sentent rabaissées de ne pas être à la hauteur (oui comme devoir ressembler à cette Barbie qui ne tient pas debout) et ça influence les garçons parce qu’ils voient encore plus de culs ou de filles dénudées, ce qui réduit, remodélise, normalise l’image qu’ils ont des femmes ou bien les fait penser pour d’autres qu’elles devraient toutes être comme ça.

Mais pour des mecs sans ouverture d’esprit, c’est indécent et écoeurant de  tout faire pour être irresistible en mettant une jupe, longue ou courte, en se maquillant peut-être ? Alors que c’est le modèle auquel la société aimerait que l’on se calque, cette fille jolie, maquillé, parfaite proportionnellement. Elle est où la logique dans tout ces messages différents ? Comment une jeune fille s’y retrouve ?

Dans ce contexte, on nous dit d’être parfaite, et en même temps si l’on ne veut pas se faire agresser il faut bien se couvrir et limite sortir en doudoune même s’il fait 30° ! Il y a comme une contradiction, ce serait un grand pas d’ouvrir nos esprits et d’arrêter de voir une femme comme un sac à bite (puisque certains disent que certaines s’habillent comme des sacs à bites. Sont-ils ces sexistes qui pensent que la femme n’est là que pour faire des enfants et fermer sa gueule bien gentillement quand elle fait la popote ?)

A une époque, une femme ne devait porter qu’une jupe, parce que le pantalon était réservé aux hommes. Il a fallut des années de lutte féministe pour pouvoir porter un pantalon, et maintenant la société trouve indécent de porter une jupe ? Il n’y a pas comme un problème évident là ? On a lutté pour avoir des droits basiques, humains, et maintenant on régresse de l’autre côté ? Les hommes veulent-ils que les femmes ne sortent plus ou se cachent complètement le corps pour ensuite les aguicher uniquement eux le soir à la maison ? La femme n’a-t-elle pas le droit de se sentir belle et aimée et respectée tout comme l’homme juste parce que vous ne pouvez pas vous retenir ? Se retenir et respecter ça s’apprend, les femmes le font quotidiennement, alors pourquoi pas vous ? Est-ce si dur ? Êtes vous trop faible ? Ou bien ne voulez-vous pas faire cet effort tout simplement ? (Bien évidemment cela ne s’adresse qu’aux hommes se classant dans les exemples précédents. Je ne m’adresse pas ici à ceux qui sont d’accord, à ceux qui trouvent ces gestes dans le métro déplacés et irrespectueux. Je précise parce que je suis certaine qu’il y a des hommes comme cela, qui ne sont pas complètement fermé d’esprit voir débile.)

Y en a marre de l’insécurité et des agressions sexuelles, verbales, quotidienne de la part de mâles frustrés en chaleur.

View text
  • #Article #Féminisme #Polémique #Jack Parker #20Minutes
  • il y a 3 semaines
  • 1
View photo
  • #reblog
  • il y a 3 semaines
  • 288277

Il y a des jupes et des jupes de plage, il y a la décence et l’indécence, il y a des raisonnements différents, il y a parfois d’autres solutions que les plus évidentes.

J’avais déjà parlé de la photographie de nu en tant que modèle, comme pure expérience, sur le moment, ce pourquoi je l’avais fait, ce que j’en avais retiré. Suite aux débats monstrueux qu’il y a eu à propos du photographe en question et de “photos volées” ça m’a fait réfléchir à tout ce qui entoure la photographie de nu, d’un point de vue moral et social.

Tout d’abord, que s’est-il passé ? Tout est parti d’une photo instagram d’une fille en robe de plage et maillot de bain, prise en photo sur un escalator, par dessous sa “jupe”, sans voir son visage, sans nomination, bref une parfaite inconnue et inreconnaissable en vacances en Australie. La plupart des féministes ont hurlés directement, la photo étant soi-disant obsène, traitant le photographe de gros porc et tous les noms possibles et imaginables, toutes (et tous!) pensant que c’était une photo volée, d’une jeune fille totalement inconnue. Il se trouve pourtant que le photographe la connait, et que pour un oeil averti, la photo n’est vraiment pas si obsène, comparée aux shootings photos qu’il réalise avec des modèles on en voit beaucoup moins, comme vous peut-être et moi, qui veulent juste se sentir belle et faire quelque clichés, un peu comme aller prendre un thé, prendre du bon temps, se sentir belle. De plus, la photo en question est bien moins obsène que ce que l’on voit quotidiennement, que ce soit dans la press people à deux sous ou bien encore la publicité qui nous martèle 1/3 de ses images à propos de la corpulence, de la vision de la femme. Sans parler des cartes postales de plage, de gens divers en maillots de bain ou à poil.

Sur cette photo, on voit ce que n’importe qui passant par là, dans un escalator, un enfant (donc plus petit) voit au quotidien. Vous avez l’impression que je dédramatise ? Et bien oui, parce que je trouve ça assez contradictoire de ne pas vouloir être prise en photo ainsi quand tout les gens que vous croisez vous voient déjà ainsi. Si vous ne voulez pas qu’on voit votre cul, couvrez le correctement, sans pour autant finir en burqa ou ne mettre que des pantalons, une jupe, ça se choisi, sa longueur aussi. En l’occurrence, on ne voit pas son sexe, juste sa culotte (qui s’avère être un maillot de bain). Elle revenait donc ou se rendait à la plage : Elle a été ou allait être qu’en maillot de bain et s’exposer plus par ce fait.

Alors pourquoi polémiquer là-dessus et prendre un parti net : c’est une salope qui s’habille comme une pute (Non ! Elle revient de la plage, c’est normal), le photographe c’est un pervers obsédé (Non plus. Une fille photographe aurait pu prendre la même photo, parce qu’elle est esthétique, donne une émotion. C’est pas juste une photo de cul ou de meuf en bikini super minuscule où le seul but est de se branler dessus.)

Et après, y a eu le côté hypothétique de “c’est une photo volée, c’est vraiment dégueulasse de faire ça!”. Qu’est-ce que tu en sais ? Le photographe t’as-t-il dit qu’il n’avait pas d’autorisation ou qu’il ne connaissait pas la personne ? Renseigne toi avant de juger.

Tu t’insurges pour une photo volée, pourtant, combien de gens publient sur facebook, skyrock, blogger, tumblr, weheartit des photos qui ne sont pas d’eux et dont ils ne citent pas les auteurs originaux (qu’ils ne connaissent probablement pas) ? Beaucoup trop. Et bien c’est tout autant irrespectueux, que ce soit d’une personne, des droits d’auteurs, d’un travail.

REMET-TOI EN QUESTION.

Tout ça c’est au quotidien, pour en revenir plus profondément à la photographie de nue, c’est plus corsé. C’est un art à part entière et le plus dur là dedans c’est la différence de jugement entre photographes/modèles pour un oeil extérieur.

Faire de la photographie de nue en tant que modèle demande du courage. C’est dur à assumer, autant le résultat, que son corps, que le fait d’oser se montrer. Beaucoup de filles aimeraient en faire, parce que ça leur plaît, parce que ça les fait se sentir mieux, parce qu’elles aiment poser, parce que ce type de photographie les intéressent, bref, chacun à ses raisons. Pourtant, dans la société actuel, quand on veut poser on s’expose à encore plus de jugement. Certains jugeront un corps, trop gros, trop maigre, ça peut s’étendre aux photographes qui ne prennent que des filles jolies à leur goût. Il y a le jugement de l’entourage si l’on décide de garder ça pour soi ou non. Et il y a le jugement des gens qui voient les photos, pour des gens intéressés par cet art, photographes ou modèles, ça ne pose généralement que peu de problèmes. On ne va pas se dire en voyant le modèle en vrai qu’elle est comme ceci ou cela, on ne va pas l’imaginer nu après avoir visionné les photos.

A savoir que la pose est souvent un échange, le photographe le fait par plaisir et pour potentiellement pouvoir exposer son oeuvre, la modèle obtient les photos du shooting. Il faut donc être d’accord pour qu’il y ait une publication, que ce soit sur internet, en galeries etc.

Le gros du problème est le jugement des non initiés, que les photos soient publiés ou non, le simple fait d’oser faire du nue peut déranger certains et changer leur jugement à votre propos. Selon leur jugement ils trouveront ça beau, comprendront la démarche. D’autres y verront quelque chose de purement sexuel (et là tout dépend de si la photo se veut érotique, si elle veut passer un message, si elle s’inscrit dans un genre trash etc) d’autres encore ne verront qu’une pute parce que la pauvre a osé poser nue pour son plaisir, pour elle, le jugement est ici négatif, péjoratif, réducteur de la personne.

Pourtant si l’on regarde autour, les acteurs pornographiques sont aussi souvent amenés à apparaître nu, pourtant eux on les considère comme des acteurs/actrices, et non pas comme des putes/salauds. Pourtant, l’apparition est plus brève et moins sexuelle (hypothétiquement) en modèle de photo que dans un porno. Pourquoi donc considérer ces personnes comme ça, salement, de sorte à les rabaisser quant ce qu’ils font n’est pourtant pas si exceptionnel ou déplacé ? Et si ces personnes ont envie d’avoir tel ou tel photo nu où l’on ne voit peut être qu’un dos nu en photo de profil facebook, twitter, tumblr ou je ne sais quoi, ça ne laisse à personne le droit de traiter les gens ainsi, de les insulter, de les humilier parfois. Si leur comportement ne vous plaît pas, peut-être ne connaissiez vous pas assez ces personnes.

Ce n’est pas parce qu’on a pas les mêmes valeurs avec quelqu’un qu’on ne peut/doit pas le respecter.

View text
  • #article #Féminisme #Voyeurisme #Photographie
  • il y a 4 semaines

A bon entendeur

Il y a des gens qui pensent que si on est pas concerné par quelque chose, ça ne sert à rien de donner son avis, et bien pour être honnête, si on recevait des avis que de personnes “concernées directement” on avancerait pas. Souvent on y est trop impliqué et dans ces cas, avoir des avis extérieurs, d’un nouveau point de vue, est bien plus enrichissante que de juste avoir un face à face Pour et Contre sans milieu.

Parce qu’il est important de mettre de l’eau dans son vin :)

View text
  • #article
  • il y a 4 semaines
View photo
  • #reblog
  • il y a 1 mois
  • 843
View photo
  • #instagram #2014 #divers
  • il y a 1 mois
  • 1
View photo
  • #retweet
  • il y a 1 mois
  • 12610
View photo
  • #Faluche #2014 #Instagram
  • il y a 1 mois
View photo
  • #Instagram #2014 #Université Lyon 1 #Géologie
  • il y a 1 mois
View photo
  • #Instagram #2014 #Lyon
  • il y a 1 mois
View photo
  • #Nourriture #2014 #Instagram
  • il y a 1 mois
  • 1
View photo
  • #Divers #Instagram #2014
  • il y a 1 mois
  • 1
View photo
  • #Instagram #Lyon #2014 #Part-Dieu #Confluence #Université Lyon 1
  • il y a 1 mois
View photo
  • #instagram #2014 #People
  • il y a 1 mois
x